mercredi 3 juillet 2013

Crise de la trentaine... C'est grave Docteur ?

On a tous entendu parlé de la crise d’Adolescence ou de la crise de la quarantaine… Et celle de la trentaine alors ?
Parce que je vous jure qu’elle est belle réelle… Pour preuve je suis en plein dedans ! Alors non, je ne suis pas tout simplement plus chiante que d’habitude comme l’insinuerait bien volontiers mon “cher & tendre”…  même si ça parait plus simple que de dire “oui, je suis en pleine crise de la trentaine…”
Pourtant je le redis haut et fort JE SUIS EN PLEINE CRISE
En pleine remise en question sur ma vie passée, actuelle et future… Cette période charnière de ta vie pendant laquelle tu te demandes si tu as fait les bons choix, si la vie que tu mènes te correspond, si c’est celle que tu espérais quand tu t’imaginais adulte dans la cour de récré…  Tous ces doutes qui te bouffent les neurones, toutes ces questions sans réponse…
Cette envie d’être une Femme, avec un grand F, et pas seulement cette Maman, cette épouse, cette femme active qui ne s’arrête jamais, que l’on sollicite en permanence au boulot et à la maison… Je voudrais être une Femme… que l’on aime passionnément, que l’on cajole, que l’on chouchoute… une princesse des temps modernes…
Cette envie de tout envoyer bouler… Cette envie de tout changer…
Cette envie de liberté, de sensualité, de passion, de temps pour moi, d’égoïsme, d’amusement,  de gamineries, de faire ce que je veux et non ce que je dois faire…
Cette envie de vivre pour moi et de profiter de MA vie…
J’ai lu un peu partout sur la toile que la trentaine c’est l’âge où la femme devient mure… ha ouais…? Moi j’ai l’impression d’avoir à nouveau 15 ans mais avec toutes les emmerdes de la vie d’adulte en plus (le boulot, les courses, les petits, les factures, la baraque, le mari, etc…)
Quelle merde quand même !
Cette sensation de n’avoir le temps de rien, que la vie défile à toute allure sans que nous ne puissions rien y faire…  D’être esclave de sa vie alors que nous devrions en être maitre…
C’est rassurant de lire un peu partout sur le net des témoignages semblables au mien…. me sent moins débile et carrément horrible de me plaindre de ma vie alors que beaucoup on moins de chance que moi…
C’est vrai quoi, j’ai 2 enfants adorables, un homme depuis 10 ans qui m’aime (parait il… parce qu’on ne peut pas dire qu’il me le prouve vraiment), une maison, un boulot plutôt sympa malgré le fait que je sois payée au lance pierre… et “j’ose” me plaindre et me demander si c’est la vie dont je rêvais…
Mais voilà, après tous ces changements survenus entre mes 20 ans et mes 30 ans, je me dis que maintenant, il ne va plus m’arriver grand chose, la vie à venir me semble plate et sans surprise, sans véritables projets… Quelle tristesse d’arriver à 30 ans et de se dire que la vie nous ennuie et que le futur ne semble pas beaucoup plus folichon…
J’espère simplement que cette crise ne durera pas longtemps (pas jusqu’à celle de la quarantaine… hein? rassurez moi!) et que ma bonne humeur légendaire reviendra vite parce que ça me saoule d’être déprimée un jour sur deux !
Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires:

  1. tu fais ta crise de la quarantaine à 30... j'ai fait (je fais) la même dans ma quarantaine... les mêmes questions, tout... parait que ça passe... qu'on me dise quand et comment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah mince alors, pas cool... Moi qui croyais qu'une fois celle-ci passée je serais tranquille pour tout le reste de ma vie...

      Supprimer
  2. j'ai lu plein de trucs sur le net sur la crise de la trentaine justement. La période charnière de la vie comme tu dis, où on se demande qui suis-je, où vais-je etc. À se demander si on a pris les bonnes décisions, s'interriger sur la "trace" qu'on va laisser de notre passage... En tout cas, je m'y retrouve complètement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait pas mal de recherches aussi... Histoire de me rasurer en me disant que je n'étais pas la seule en pleine crise. Ca m'a fait du bien quand même de savoir que je ne devenais pas complètement barjot !

      Supprimer
  3. Idem ! Dur le passage du "jeune adulte plein d'entrain avec l'envie de bouffer le monde" à "l'adulte devenu parent avec des responsabilités qui a la sensation de subir sa vie plutôt que de la vivre pleinement"....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais voilà... On a le cul entre deux chaises :)

      Supprimer
  4. Comme tu me rassure car j'ai vécu et je vis encore ça (pour mémoire cela fait 5 ans que ça dure....)
    Tout remettre en question et renouer avec mes anciens ami(e)s de lycée voilà ce dont j'ai eut besoin!
    Bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Renouer avec d'anciens amis ? Pourquoi pas tiens... ça peut être une idée...

      Supprimer
  5. Bonjour
    j'ai 39 ans donc je suis proche de la crise de la quarantaine. Je te dis oui chaque 10"haine" il y a la bonne crise qui va bien avec...Genre pas la crise insurmontable mais on analyse sa vie cela est certain.
    Vingt ans et toutes ses dents, trente ans et la coupe au vent et quarante ans on revit ses vingt ans. Bref un cercle quasi obligatoire mais qui passe comme tout.
    Trente ans ton âge donc c'est l'âge où on travaille le plus, où la vie file à 100 à l'heure tout juste parce que les enfants le travail sont tellement intense qu'on a l'idée de ne plus prendre du temps pour soi. ERREUR ! faut le prendre. C'est l'âge où il faut prendre du temps pour soi et prendre soin de soi car la vie que l'on a durant ses 30 ans jusqu'à ces 40 ans donneront la femme que nous seront à 40 ans.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel magnifique commentaire ! Merci à toi pour ton passage ici, qui me fait relativiser un petit peu. Tu as raison, difficile de mener toute sa vie de front à 30 ans, mais je vais suivre ton conseil et essayer de prendre un peu de temps pour moi de temps en temps...

      Supprimer
  6. Moi aussi je passe actuellement par ce genre de crise. C'est étonnant, on m'avait dit que cette crise était uniquement féminine mais non, je suis un homme et j'ai les mêmes questions !

    J'essaye de garder le cap, de ne pas montrer ce mal-être et je lis beaucoup. Les thèses existentialistes de Sartre, reprises avec brio par Camus m'aident à ne pas me sentir seul et à trouver des pistes de réflexion pour les années à venir et le bonheur à trouver.

    merci de me donner le sentiment d'être comme tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire... et bon courage pour surmonter cette crise (pas facile...)
      Puis console toi en te disant que tu ne feras peut être pas celle de la quarantaine (surtout masculine celle ci) vu que tu auras fait celle-ci 10 ans plus tôt...

      Supprimer
  7. Merci pour cet article, je comprends mieux ma Femme qui est en pleine crise de la trentaine. Le soucis c'est qu'elle remet même notre couple en question. Comment puis-je l'aider pour que ça passe tout en restant une belle famille unie? Son souhait aujourd'hui serai de se planquer sur une île déserte. J'ai tellement peur de la perdre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toutes et à tous,
      Je suis en train de parcourir les forums sur la crise de la trentaine, et je m'identifie totalement dans le sujet du forum...
      Je suis en pleine crise de la trentaine et j'ai mis un peu de temps à le réaliser. Et ça fait du bien de lire que je ne suis pas seule à me poser ttes ces questions.
      En effet, je remets Bcp de choses en cause, ma vie au quotidien, mon travail et surtout mon couple, ça fait 8ans que je suis mariée à un homme adorable qui m'aime, on a 2 enfants, et je suis en train de réaliser que je suis en train de faire un procès à mon couple et à mon mari alors qu'ils n'y sont pour rien. Je pense que j'ai juste besoin de prendre un peu de temps pour moi et d'arrêter de me sentir obligé de faire les choses comme je les fait.
      J'en ai parlé avec mon mari, et on a décidé de faire une activité ensemble un soir par semaine, et que j'en fasse une de mon côté. Aussi, je vais m'accorder de temps en temps un week-end avec les copines et sortir un peu plus, choses que je m'interdisait en me disant que ce temps je dois passer avec ma famille, alors que mon mari ne me l'a jamais interdit !
      Seb , je pense que tu devrais juste parler et écouter ta femme et éventuellement faire en sorte qu'elle prenne un peu de temps pour elle, et d'arrêter de se mettre la pression. Parce que sincèrement, je pense que nous les femmes, on se met trop la pression en voulant tt bien faire, et cela fini par une crise ou on a envie de tt lâcher et de fuire...
      Je ne sais pas encore si cela va marcher pour moi, mais je me sens déjà plus légère et soulagée...

      Supprimer
    2. C'est une crise qui était jusqu'à présent cachée... Mais elle est bel et bien présente, surtout pour nous les femmes. C'est un âge où on a besoin de se sentir Femme... Plus épouse ou Maman... Ca on sait qu'on peut le faire, et qu'on le fait plutôt bien... Seb, ta femme a peut être besoin de "piment" ... Essaye de la séduire à nouveau, de transformer votre couple routinier en "nouveau" couple. Avec du temps pour vous, mais aussi pour elle... Pour qu'elle puisse assouvir son besoin de sentir Femme. Pour qu'elle passe du temps avec ses amies, pour qu'elle se fasse belle pour que tu las trouves belle. etc... Je sais que ce n'est pas facile... mais si tu veux sauver ton couple je pense que tu dois écouter ses besoins. Et faire en sorte que cette crise se fasse le plus en douceur possible.

      Supprimer
  8. Bonjour a tous, je n avais jamais entendu parlé de cette crise... Et je viens de comprendre ce qui arrivait á ma femme en lisant vos commentaires et des articles sur internet. Ma femme a commencé par faire un sport il y a plusieurs mois, 2 soirs par semaines, je trouvais ca très bien. Puis ca a été parfois 3 soirs, en restant de plus en plus tard. Puis notre derniere semaines de vacances, nous n avons presque plus fait d activité ensemble, meme avec notre fille. Et la semaine de reprise apres les vacances, nous n avons pas mangé une fois ensemble les soirs de la semaines puisqu elle avait toujours quelquechose de prévu. J en ai eu marre, nous avons eu une discussion durant laquelle elle me dit qu elle ne voulait plus d un 2eme enfant, elle n a pas envie de redevenir grosse et rester à la maison.... Elle a besoin de sortir, voir plein de monde... Je lui avais jamais interdit, sauf que si elle sort trop souvent, je vais en faire autant, nous ne feront plus rien ensemble et notre couple va mourrir... J espere simplement que cette crise ne durera pas trop lomgtemps! (30 ans d ici queques jours...)

    RépondreSupprimer
  9. J ai eu 30ans en mars et depuis kk mois avant et encore maintenant c tout pareil, on en a beaucoup parlé avec mon mari car 2enfants 15ans kon se connait et 3ans de mariage, on ne voudraient pas tout jeter.....
    Encore maintenant je n arrive pas a rebondir, j ai vraiment du mal, je voudrai tellement retrouver le sourire. Et mon pauvre mari qui ne sait pas quoi faire.....si quelqu un a la solution, je la ve bien.
    en tout cas je suis soulagee de voir que je ne suis pas toute seule car comme tu disai, on peut se sentir bargeot....
    Avec mon mari on a decidé de se faire des resto de temps en temps car difficil de trouver du temps pour tous les 2, je me mets au sport car ça fait un bout de temps que l on y pensait et puis ça defoule du stress, puis des sorties entre copines ou autres sans mari car c important que chacun puisse prendre un temps sans l autre.....on vera si cela fonctionne.....
    alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis... Ça va passer et si l'entourage est aimant et uni, on en sort sans trop de bobos !
      Etre maman, responsable, sage... Trop jeune se paie un peu plus tard ! Armez vous et ne faites pas de betises que vous regretteriez !

      Supprimer
  10. Voilà moi aussi j'y suis en plein. A une semaine de mon mariage avec un australien et compagnon depuis 7 ans (un mariage que je prepare au passage depuis 2 ans) je remets tout en cause, pas top...ni pour lui ni pour moi!

    RépondreSupprimer
  11. Bin vla elle existe vraiment alors...bin moi la crise ma pas fait passer une belle année je vais sur mes 31 est maman au foyer ce besoin de vivre pleinement de faire l égoïste je lai mon couple en séparation mais nous gardons des rapprochement c'est moi qui veut cette séparation comme si je me sentirai libre après bin du coup j'ai le doute

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. C'est fou, je trouve que ce texte correspond a ma femme... Marié
    depuis 10 ans 2 enfants. voila quel remet tout en cause. Elle a besoin de piment et moi j'ai du mal a répondre a ses attentes... Que faire?~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un conseil... Propose lui du piment et partage ces moments de délire avec elle. Les enfznts orefereront des parents fous sui d'aiment a des parents qui prennent des chemins differents !

      Supprimer
    2. Le piment... mais oui, maintenant que l'on pratique "ça" pour le plaisir et non plus pour faire des enfants, qu'est-ce qu'on s'éclate !!!! c'est tout ce qu'il me fallait pour me sentir FEMME, séduisante, sexy !!! mon mari m'a fait découvrir des choses qu'à 20 ans... je n'aurais pas osé !! génial la trentaine !! hihi

      Supprimer
  14. ce post date de 2013....pouvez vous nous donner des nouvelles de vous? ca passe? l'idee de prendre du temps pour soi et pour son couple ca marche?

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer